hanguri-yōkai

▪ Et si c'est vous qu'on voulait dévorer ? ▪
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Précisions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iemochi Tokugawa



Nombre de messages : 20
• Race : Humain
• Âge : 17 ans
• Rang|Métier : Shogun [Depuis 4 ans]

L'âme du guerrier
Niveau: 5
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Précisions   Dim 20 Juil - 2:26

Précisions ▪

Pour une meilleure compréhension du forum, nous avons décidé d'offrir plus de renseignements sur divers sujets. Si nous n'avons pas su, malgré tout, répondre à vos questions, veuillez nous en faire part via la messagerie privée.


______________________________________________________________________________


Localisation & Époque ▪


Le tout se déroule bien entendu au Japon. Dans les environs du Kantō, partie de l'île du Japon, où se trouvent Tokyō et le Mont Fuji. D'ailleurs Tokyō est appelée Edo encore à cette époque..
Nous nous trouvons approximativement à la période Edo, soit vers les 1862. Les étrangers sont toujours autorisés à venir et on a commencé à remarquer leur présence dans la ville, des gens d'un peu partout affluant dans la grande ville. Aucun permis n'a été émis afin de ralentir leurs allées et venues. Le port est d'ailleurs assez achalandé. Les yōkai demeurent pourtant une simple croyance des japonais et ne sont pas pris au sérieux par les étrangers.

Nous sommes dans la période du Shogunat Tokugawa. Le Shogun en titre est Iemochi Tokugawa. (Le compte administrateur.)
« La période Tokugawa, à la différence des familles de shogun précédentes, était fondée sur la stricte hiérarchie des classes originellement établie par Toyotomi Hideyoshi. La classe guerrière des samouraïs (ou bushi) était au sommet, suivie des fermiers, des artisans et des commerçants. L'ironie voulut que l'extrême rigueur du système de caste finit à long terme par miner l'autorité de ces classes. Les taxes sur la paysannerie étaient constituées de montants fixes qui ne tenaient pas compte de l'inflation ou de tout autre changement de la valeur monétaire. Le résultat fut que le revenu des taxes collectées par les samouraïs propriétaires terriens devint de plus en plus maigre avec le temps. Cela conduisit à de nombreuses confrontations entre les nobles mais appauvrit les samouraïs et les paysans aisés. »
Le système était féodal. Les vassaux tenaient leurs terres par succession, et devaient à leurs seigneurs armes et respect.

Veuillez noter que l'époque n'est pas complètement basée sur les faits réels et historiques. Aussi vous n'êtes pas forcés de suivre à la lettre les vêtements d'époque et leur tradition. Mais il est encouragé de le faire, bien entendu. Ne soyez seulement pas trop inquiet. L'univers du forum se déroule dans un environnement semi-fantastique alors, laissez vous aller un peu.

Climat ▪


Le climat y est subtropical humide, bref les hivers y sont relativement doux, avec peu ou pas de neige. Alors que l'été y est chaud et humide, la saison des pluies durant d'ailleurs de juin à la mi-juillet.
Quant au Mont Fuji, du fait de l'altitude élevée du sommet, plusieurs climats s'étagent le long de ses pentes. Une grande partie de la montagne se trouve au-delà de l'étage alpin où règne un climat montagnard très froid et venteux en raison de l'altitude ce qui y limite le maintien de la végétation. Ce climat rigoureux ne permet pas la fonte prononcée de la neige tombée au cours de l'hiver, qui se maintient souvent jusqu'au mois de mai. Le bas des pentes est en revanche couvert de forêts et les pieds de la montagne, jouissant d'un climat plus tempérés, sont cultivés.

______________________________________________________________________________


Dernière édition par Iemochi Tokugawa le Mar 21 Avr - 18:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iemochi Tokugawa



Nombre de messages : 20
• Race : Humain
• Âge : 17 ans
• Rang|Métier : Shogun [Depuis 4 ans]

L'âme du guerrier
Niveau: 5
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Précisions   Mar 31 Mar - 0:00


Races ▪

Eh oui, il y a bel et bien quatre races possible sur ce forum. Soit les humains, les yōkai, les rubis et les enfants de Jade, chacun ayant leur caractéristique propre.



Humains
Ils sont tout ce qu'il y a de plus normal, de véritables humains. Capable de devenir puissants, ils ont cependant besoin d'entraînement et sont omnivores. Ils n'acceptent pas le cannibalisme et ont habituellement une certaine appartenance à leur groupe, se défendant naturellement entre eux. Ils vivent dans Edo et les alentours, craignant les yōkai et leur vouant à la fois une haine mêlée d'intérêt. Leur communauté se veut patriarcale, les hommes étant nommés plus forts et plus importants que les femmes. Ils sont pour la plupart Japonais mais récemment, d'autres nationalités sont arrivées en petit nombre, cependant seuls les japonais croient réellement aux yōkai. On les dit naturellement bon, mais à vous d'en juger.

« Plus précisément ?
· Ils craignent tout ce qui leur semble paranormal et ne cherchent pas à connaître nécessairement le pourquoi des choses. Ils ont un respect inné en eux face à ce qu’ils qualifient de surnaturel et subissent leur sort sans se plaindre. Enfin, jusqu’à récemment il faut dire. Néanmoins, une fois bien entraînés et avec de la volonté, les humains sont capable d’être puissants et abattre un Yōkai n’est pas un exploit si rare que ça. Ils sont d’ailleurs plus imposants en terme de population et surpassent les démons par leur nombre de naissance, chaque année.
· Niveau pouvoir, les humains sont plutôt limités. Certains d’entre-eux ont des pouvoir médiumnique si on veut. Capable d’entrer en contact avec leurs ancêtres ou avec les dieux les entourant, ils sont capable de créer des talismans, d’enchanter des objets et bien entendu, de procéder à des exorcismes. Mais il y aussi les ninjas et leurs techniques surprenantes, entourées de mystère. Sinon, nous parlerons de dons de guérison sur les autres, jamais sur soi.



Rubis
Fruit d'un humain et d'un yōkai, ils ont été surnommés ainsi à cause de leurs yeux rouges, comme ceux des yōkai. Légèrement puissants, ils sont la création parfaite pour espionner les humains, ne se transformant pas en démon lors du levé et du couché du soleil. Toutefois, ils sont davantage utilisés en tant qu'esclave ou encore plus souvent, en tant que nourriture. Ils sont d'ailleurs élevés par les yōkai, certains se montrant gentil avec eux, d'autres ignobles envers cette race inférieure qui leur ressemble. Certains d'entre-eux sont très attachés aux yōkai, d'autres aspirent à rejoindre les humains, considérant leur maître comme des monstres. Ils sont omnivores aussi et habituellement entraînés à devenir de puissants guerriers, afin d'apporter davantage au yōkai, une fois dévoré. Eux aussi, emmagasinent la force de ce qu'ils mangent mais pas autant que le peuple les élevant.

« Plus précisément ?
· Les rubis sont soit nés d’une humaine/métisse, soit d’une femme yōkai. Cela dit, les femmes humaines ont rarement la force de mener leur grossesse à terme, la part yōkai du rubis exigeant trop de force de la part de sa génitrice. Alors, les naissances hors de la cité, sont plutôt rares mais probables. Aussi, les rubis ont toujours les yeux rouge, que ce soit d’une teinte très pâle rosé à une teinte foncée, pratiquement noir. Ils emmagasinent aussi la force de ce qu’ils mangent en eux mais pas aussi facilement que les yōkai. Disons qu’ils ne prennent que la moitié de la force brute de ce qu’ils mangent.
· Ayant une certaine faculté à voir le surnaturel, les rubis ont une facilité inné de voir ce qui n’apparaît pas à l’œil nu. Il n’est pas étonnant que les personnes de cette race soient enclines à voir des apparitions, faire face à des situations inexplicables. Ils ont aussi un don de guérison dès la naissance, sur les autres et sur eux-mêmes. Un rubis ne saigne jamais longtemps, c’est connu. Quant au niveau de ce don, il est influencé par ses parents, plus ils sont faibles ou plus le métissage est avancé, moins le don sera puissant.




Enfant de Jade
Parfois, lors d'accouplement entre yōkai et humain, les choses ne tournent pas nécessairement bien. Il existe de rare cas, surtout le premier né de ces accouplements étranges entres les deux peuples, où les enfants ont un système instable. Erreur génétique ? Complètement ! Plus démon ou davantage humain, parfois les deux en même temps, seulement un membre possédant la génétique de l'une des deux races, ils sont des êtres à part. Leur esthétique n'est pas toujours des plus plaisantes, certains membres étranges ou encore, des transformations non contrôlées mais ils sont dans tous les cas, très puissants. Il n'en existe pas beaucoup et habituellement, ces rares cas que l'on appelle « Enfant de Jade », sont gardés jalousement dans le village des yōkai. N'étant qu'une erreur cellulaire pour les yōkai, la honte ultime à leur beauté et perfection, ils sont pourtant le futur des humains, qui pourraient bien les utiliser pour renverser la vapeur.

« Plus précisément?
· Enfant informe/infirme, né de l’union d’un yōkai et d’un humain/rubis, ils sont ce qu’on appelle des rebuts. Parfois informes, voir très laids, leur formation interne/externe ne s’est pas déroulée normalement. Souvent né de femme humaine, n’ayant pas supporté la grosses ou encore, n’ayant pas assez fourni de force à l’enfant à naître, ils ne sont pas stables génétiquement parlant. Attention, les enfants de jade peuvent avoir l’air tout à fait normal. Ils sont parfois seulement fous, d’autres complètement informes physiquement ou encore, ni l’un ni l’autre et très beaux. Ils sont toutefois rejetés par les yōkai, qui ne les aiment pas et les voient comme des abominations, des poids pour leur société.
· Ils ont toutefois des pouvoirs terrifiants. Certains seront pratiquement capable de vous ressuscitez d’entre les morts, d’autre de lancer une attaque si puissante qu’il ne restera plus qu’à vous achevez. Le hic dans tout ça, ils ne sont pas capables de contrôler leurs pouvoirs, qui sont habituellement déclenchés par leurs sentiments. Encore une fois, la force de leur pouvoir est influencée par la force de leurs parents. Ils sont aussi capable d’utiliser les éléments de la nature au niveau de leur pouvoir, à un niveau parfois très élevé, et ont une facilité avec les techniques de combat.



Yōkai
Doté de yeux rouge, ils étaient autrefois des démons et depuis qu'ils mangent des humains, ont muté en des créatures irrésistiblement belles. Leur visage prend une allure hideuse lorsque le soleil se couche ou se lève et cette technique est assez utilisée par les humains pour les démasquer. Carnivores, ils mangent rarement autre chose que de la viande, leur préféré appartenant aux humains. Ils vivent sur le Mont Fuji et se croient tout puissants. Leur communauté se veut matriarcale, les femmes ayant plein pouvoir sur les mâles. Les hommes sont surtout utilisés pour la procréation, les meilleurs offerts aux femmes les plus puissantes.
Ils font aussi l'élevage des rubis, fruit de la conception entre humain et yōkai, tout comme nous le faisons avec les vaches ou les poules. Ils emmagasinent la force de ce qu'ils avalent, ainsi que leur intelligence. Bref, plus leur repas est intelligent et fort, plus ils le seront à la fin de ce fameux met. Les femmes peuvent enfanter à plusieurs reprises mais à chaque naissance, lègue une part de leur force à leur enfant, aussi les meilleures guerrières attendent fort longtemps avant de donner naissance à un enfant. On les dit naturellement mauvais, mais à vous d'en juger.

« Plus précisément ?
· Vivant jusqu’à 300 ans normalement, ils se considèrent comme des dieux. Légèrement imbu d’eux-mêmes ? Oui, complètement. Ils mangent habituellement des humaines, surtout des jeunes guerriers ou les petits génies qui se cachent derrière les champs de bataille, ceux qui sont intelligents. Les hommes vivent comme des soumis dans cette société et n’osent pas se mettre à l’avant, sous peine d’être dévorés ou gravement punis. Un seul homme a droit à un minimum de respect, leur prince et encore, c’est sous les ordres de la reine et parce que du sang royal coule en lui. Lorsque le soleil se couche/lève, ils prennent leur vrai visage, soit celui d’une bête horrible, démoniaque. Leur vrai visage apparaît tout le long que dure le couché/levé du soleil, tant que les rayons orangé sont visibles. Ce qui varie entre quinze et trente minutes normalement. Ils sont aussi plus faibles à ce moment précis, se voyant incapable de rester concentrés complètement ou de ne pas baisser leur garde. Ils sont plus maladroits et facilement atteignables.
· Quant à leur pouvoir, les yōkai ont la chance de savoir utiliser ce qui les entoure. Contrôler les éclairs, savoir lancer des boules de feu, manipuler la terre ou l’eau, vous en verrez de tout les genres. Ils sont plutôt doué en plus, voir mortel. Mais non seulement peuvent-ils compter sur leur pouvoir, qui se limite à un ou deux éléments habituellement, ils ont aussi une habilité spéciale pour ceux issus de sang pur. Nous parlons ici d’accouplement entre deux yōkai. Plus le sang est pur, plus leur habilité se veut utile et puissante. Ils sont aussi de bons guerriers, mais ils ont une plus grande facilité avec les arcs.






Veuillez cependant garder en tête que bien que les yōkai soient sensés être plus puissants que les humains, ils ne sont pas immortels et peuvent être gravement blessés. Les humains peuvent être tout aussi puissants, ils doivent seulement travailler plus fort. Alors que les rubis sont légèrement plus forts que les humains, à peine moins que les yōkai. Les enfants de Jade sont peu nombreux et tout dépendant de leur instabilité cellulaire, très puissant. Ils peuvent donc être aussi puissants qu'un humain, un rubis ou un Yōkai.

Humain < Rubis < Yōkai
Enfants de Jade ≥ Rubis | Enfants de Jade ≤ Yōkai

Aussi, un humain peut être retenu prisonnier dans la cité des yōkai. Tout comme un Yōkai peut se balader dans Edo. Les rubis sont en majeur partie vue dans la cité des démons mais existent aussi de par le Japon. Les enfants de jade, tout dépendant de leur apparence/pouvoir, peuvent aussi être éparpillés un peu partout, sans parler qu'ils ont pour habitude de fuir la cité des yōkai.

______________________________________________________________________________


Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas un instant à envoyer un message privé à Nokosu Tentei ou Amaya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Précisions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remaniement Ministériel, qui prend les décisions ?
» Combat : quelques conseils et précisions
» Précisions relatives à l'IG et le HRP
» Plus de précisions sur la PAX
» BG : Précisions et règles pour leur rédaction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hanguri-yōkai :: Administration :: Règlements & Contexte-
Sauter vers: