hanguri-yōkai

▪ Et si c'est vous qu'on voulait dévorer ? ▪
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kuragari, le Renard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuragari
Le Renard
avatar

Nombre de messages : 13
• Race : Rubis
• Âge : 24
• Rang|Métier : Chasseur de Primes

L'âme du guerrier
Niveau: 5
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Kuragari, le Renard   Mer 6 Mai - 18:57

Nom : Aucun, on ne donne pas de nom au bétail.
Prénom : Kuragari ("Ténèbres"), connu aussi sous le surnom de Kitsune ("Renard")
Âge : 24 ans
Sexe : Masculin
Race : Rubis
Statut : Chasseur de Primes/Mercenaire
Rang : Le Renard

______________________________________________________________________________


Métier|Occupation : Une occupation ? Une obsession plutôt. La Vengeance. Kuragari est un chasseur de têtes, un mercenaire au service des humains qui se fait une joie de réduire les yōkai infortunés qui croisent son chemin à l'état de pulpe sanguinolente. Et plus si affinités. Bien sûr, il lui arrive aussi d'appliquer le même traitement à de quelconques criminels humains pour réclamer la prime par la suite. Rien de personnel, hein. Mais bon, faut bien manger.

Arme(s) : Katana double mesurant 60 cm, la poigne de Jigokukiba ("Croc du Royaume des Ténèbres") est faite d'un bois brut, blanc crémeux, poli par les heures d'entraînement. Elle tire son nom de sa garde, taillée en forme de crocs, comme la gueule d'une bête monstrueuse. Une gueule qui ne s'ouvrirait que pour libérer ses lames jumelles, moirées de reflets noirs. Ce détail sinistre a contribué à donner Jigokukiba une réputation pour le moins inquiétante.
Aux yeux de Kuragari, ce n'est plus une arme, mais presque l'un de ses membres. Suspendue à son dos par une courroie de soie aux couleurs passée, Jigokukiba ne le quitte jamais, pas même pour dormir. Il arrive même au Rubis de plaisanter à ce sujet, la surnommant affectueusement "mon épouse"...
Spoiler:
 

Pouvoir(s) : Comme tous les Rubis, il possède le pouvoir de guérison, mais celui-ci est faible et il ne s'en sert que rarement, et, à vrai dire, toujours contraint et forcé. Il dispose d'une excellente vision, de jour comme de nuit, ses yeux dorés étant aussi acérés que ceux d'un oiseau de proie. Ce sont d'ailleurs ces iris à la couleur étrange qui lui ont en partie valu son surnom de "Renard".

Technique(s) de combat : "Technique" n'est peut-être pas le mot en ce qui concerne le style qu'adopte Kuragari en combat... N'étant ni un samourai, ni un guerrier dans le sens traditionnel du terme, il ne se sent absolument pas obligé de respecter le moindre code de l'honneur... Attaquer par derrière, la nuit, aveugler, étrangler, pousser, mentir, rien ne l'arrête tant qu'il peut vaincre son adversaire. Extrêmement agile, il mise principalement sur l'effet de surprise et sur sa vitesse pour rentrer dans le périmètre de sa cible, ses lames étant relativement courtes. Il lui est arrivé d'attirer un yōkai jusque dans un lieu isolé et de le harceler jusqu'à l'épuisement, se cachant, avant de surgir de nulle part pour l'attaquer, avant de se dissimuler à nouveau...
La vue de son propre sang provoque occasionnellement chez lui de véritables crises d'angoisse suivies d'une sorte de furie sanguinaire, durant lesquelles il perd tout contrôle et attaque aveuglément tous les êtres vivants qui entrent dans son périmètre. Cela ne s'est produit pour l'instant que deux fois, mais ces véritables boucheries suffirent à graver définitivement l'image d'un demi-yōkai fou sanguinaire dans les mémoires...
Aux yeux de la société humaine, il se rapproche fortement des monstres qu'il pourchasse et apparait comme un être peu recommandable. Aux yeux des yōkai, c'est une désagréable nuisance dont il faudrait se débarrasser...

______________________________________________________________________________


État physique : Kuragari faisait partie de ces Rubis que les yōkai élèvent afin de dévorer leur chair et d'absorber leurs forces... Il porte d'ailleurs sur le côté gauche de son visage le sceau de son ancienne propriétaire, tatoué à jamais sur sa peau couleur de sable. Destiné à devenir un met royal, il avait été sélectionné avec quelques autres, en vertu de leur grande beauté. Et en effet, il était beau. Visage fin, presque féminin, bouche sensuelle, longs cheveux d'ébène doux comme la soie la plus raffinée, et ces yeux en amande, couleur d'or liquide... Pour ne rien gâcher, ces quelques métis "privilégiés" dont il faisait partie avaient été formé aux arts du combat, et une musculature nerveuse et puissante se cachait sous leurs peaux veloutées.
Mais tout cela remonte à de biens nombreuses années, et Kuragari a changé. Si ses traits sont toujours aussi délicat, son visage est aujourd'hui sillonné de cicatrices sombres, derniers souvenirs que laissé par sa Maîtresse avant sa mort... "prématurée". Et s'il n'a rien perdu en force, il a sans aucun doute possible perdu du poids depuis son évasion, et on peut voir ses côtes poindre sur sa cage thoracique. Quant à ses cheveux... Et bien "doux" n'est plus un mot qui les définisse vraiment. Emmêlés, sales, ornés de plumes et de perles de bois, ils ressemblent d'avantage à un amas de racines noires ou à des tentacules qu'à une chevelure digne de ce nom.
Il a gardé un certain goût pour le luxe malgré tout, et cela se reflète parfois dans ses vêtements... Il aime la couleur rouge en particulier, et les étoffes richement brodées. Ce penchant lui vaut parfois de ne plus avoir de quoi manger alors qu'il vient tout juste d'obtenir une grosse prime. D'où la perte de poids.
En combat, il arbore systématiquement un masque de renard en bois, parfaitement blanc, qui ne laisse apparaître de lui que ses yeux d'or et la masse sombre de ses cheveux.

État psychologique : Contrairement à ce que sa mauvaise réputation pourrait laisser croire, Kuragari n'est pas quelqu'un de difficile à vivre, à condition que vous soyez humain, évidemment. Il est doté d'un humour grinçant, parfois à la limite de l'irrévérence. Chaleureux, bon vivant, il apprécie la compagnie des autres. Néanmoins, on ne lui connait ni amant(e) ni ami(e) vraiment proche... en ces temps troublés, il préfère se maintenir à distance. Qui sait si votre tête ne sera jamais mise à prix ?
Si vous êtes un yōkai... La haine brûlera dans chaque fibre de son corps, visible comme une tache de sang sur une feuille blanche. Si vous êtes puissant, il se contiendra probablement, évaluant du regard ses chances de gagner... Mais la moindre provocation risque de le faire exploser et il se jettera dans la bataille sans plus hésiter. Si vous êtes faible... Courrez aussi vite que vous le pouvez !
En ce qui concerne les métis, il ne sait pas trop à quoi s'en tenir et reste en général assez neutre, voir perplexe quand il croise la route de l'un d'entre eux. Doit-il les considérer comme ses frères ? Des ennemis ? Des alliés ? Cette question le dérange, et il n'y a toujours pas trouvé de réponse.

Faiblesse(s) majeure(s) : La vue de son propre sang le terrifie... Claustrophobe, il perd tous ses moyens dès qu'il se trouve dans un lieu exigüe. Il ne sait absolument pas se battre avec une autre arme que son katana double. Kuragari ne tient absolument pas l'alcool et a trop souvent tendance à agir sous le coup d'une impulsion, ce qui le rend parfois facile à manipuler.

Adore :
L'agitation, la vengeance, la victoire, les aliments sucrés/épicés, les fêtes, l'orage, la soie rouge...

Déteste :
Les yokai, les ordres, être enfermé, la solitude...
______________________________________________________________________________


Dernière édition par Kuragari le Ven 8 Mai - 6:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokosu Tentei
Le Ryū [龍]
avatar

Nombre de messages : 18
• Race : Yōkai
• Âge : 30 ans [146]
• Rang|Métier : Prince Yōkai | Garde du corps de la reine

L'âme du guerrier
Niveau: 8
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Kuragari, le Renard   Jeu 7 Mai - 16:41

Superbe fiche!
Il va nous en faire voir de toutes les couleurs le renard, c'est excellent! J'aime beaucoup la différence avant et après, physique du moins et puis j'adore le concept du masque de bois blanc.
Franchement, bravo et au plaisir de croisé le fer avec toi! ^w^

Fiche validé, évidemment!

_________________
You'll learn to hate me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dement-playground.forumactif.com/index.htm
 
Kuragari, le Renard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» renard voleur de.... boules de pétanques !!
» Sous l'oeil du renard la délégation revient
» Petit Renard | 3 lunes | Chaton | Pris
» La Louve, le Renard et la Vipère... [RP Ana-Samuel-Margot]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hanguri-yōkai :: Administration :: Univers des personnages :: | Fiches des personnages-
Sauter vers: