hanguri-yōkai

▪ Et si c'est vous qu'on voulait dévorer ? ▪
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arashi Kenji [Under Construction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arashi Kenji

avatar

Nombre de messages : 1
• Race : Humain
• Âge : 29
• Rang|Métier : Ronin|Mercenaire

L'âme du guerrier
Niveau: 2
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Arashi Kenji [Under Construction]   Dim 19 Avr - 9:30

Nom: Arashi
Prénom: Kenji
Âge: 29
Sexe: Masculin
Race: Humain
Statut|Rang: Ronin | Vagabond

______________________________________________________________________________


Métier|Occupation: Mercenaire | Chasseur de Yokaï

Arme(s): Shishi-Oh - Littéralement "Lion King".
Conçu par un maître forgeron, l'un des plus remarquables d'ailleurs, Shishi-oh est un chef d'oeuvre fabriquer sur mesure pour Kenji. Ce katana, ou plus précisément ce Uchigatana, n'est ni plus ni moins que la dernière création du réputé Muramasa Sengo. Connu pour être un homme violent, il est dit qu'il ne peut que transmettre cette même violence aux armes qu'il forge. Celle-ci ne fit pas exception. La lame dégainé, on ne peut remettre au fourreau le sabre qu'une fois sa soif de sang étanché. En contrepartie, le katana maudit révèle les Yokai sous leur vraie jour à l'utilisateur. Quoi de mieux pour celui qui les pourchasse sans relâche?

La lame, remarquablement tranchante, mesure très exactement soixante-neuf centimètres, soit presque autant que le fameux Tachi utilisé par la cavalerie. Faisant tout près de quatre centimètres de large, elle dépasse d'environ un centimètre la largeur recommandé et ce afin de mieux contrer les armes à feu, déjà répandu. La courbe est celle généralement retrouver chez un katana, rien d'extravagant. Conçu pour être porter à gauche, Shishi-Oh reste néanmoins une arme ambidextre, tel l'avait exigé Kenji. En ce qui concerne la poigne, elle fait en tout et partout, trois longueurs de mains, c'est-à-dire que trois mains pourraient l'empoigner. De cette façon, l'arme se manie facilement à deux mains et certaines techniques s'avèrent plus dévastatrices puisque la force des mains est mieux réparti. Le bois de la poigne est recouvert d'une peau de requin, la renforçant et le tout est entouré d'un tressage de soie mauve rendant la poigne agréable. Le pommeau est décoré d'un bout de métal doré, rien d'extraordinaire. La garde, couleur bronze orné de brun clair, n'est pas exactement carré puisque les coin son creusé. Le tout, formant une arme à l'apparence des plus commune, ou presque. On ne retrouve qu'une indication de sa manufacture, une signature caché, gravé au revers de la soie. Seul quelqu'un qui démonterait l'uchigatana pourrait découvrir l'illégalité de la chose.

Pouvoir(s)|Technique(s) de combat: Tenpu-Kosai-Ryu Kai
Vagabondant de dôjo en dôjo depuis longtemps, Kenji apprit à manier le sabre à travers diverses techniques. Par les duels et ses apprentissages, il créa son propre art de combat et le perfectionna dans l'unique but de tuer le plus efficacement possible les monstres du mont Fuji. Un samurai doit être un guerrier complet, sachant utiliser plus d'une arme. Jamais le rônin ne trouva intérêt dans la lance, le wakizashi, la dague ou encore le Tachi et le ōdachi. Ces armes, soit trop longues, soit trop courtes, ne lui seraient d'aucune utilité dans sa chasse ; Les plus courtes permettant aux démons d'atteindre l'utilisateur et les trop longues devenant inutilisables dans un espace restreint. Il n'apprit donc qu'à manier l'uchigatana.

Afin de compenser une défensive manquante de la part d'une simple lame, il apprit à se servir de son fourreau, non seulement comme défensive, mais aussi comme élément de surprise. En tant qu'arme de type contondante, pouvant donc hébéter l'adversaire, il ne sut que l'apprécier d'avantage. Le Tenpu-Kosai-ryu Kai n'est donc qu'un art personnel aux techniques imprévisibles grâce à une combinaison unique du sabre et son fourreau.

______________________________________________________________________________


État physique: Vous sortez du bar après une soiré bien arrosée. À votre bras, une femme des plus exquises. Peut-être autant que votre femme, mais ça, vaudrait mieux qu'elle ne le sache pas. Tout en vous esclafant bruyemment, vous entraînez votre convive de la soirée au-delà d'un coin de rue. Ayant un peu trop bu, vous préférez vérifier autour de vous, même si la poitrine de votre compagne est plus qu'alléchante, pour être certain de ne pas heuter un mur. Et c'est justement en observant le modeste décor que vous découvrez une affiche, seul, sur l'un des mur vide du bar. Intrigué, vous chancelez jusqu'à ce petit bout de papier.

Retenant votre belle de s'en aller lorsque celle-ci commence à tirer un peu trop sur votre bras, vous débutez votre lecture de l'avis de recherche tout en carressant votre compagne comme si elle n'était qu'une chienne demandant de l'attention.

"Nous recherchons cet homme, mort ou vif. Coupable de 39 meutres répertoriés, de 57 vols ainsi que de 43 règlements de factures non accomplis. Veuillez immédiatement aviser les autorités si vous l'appercevez. Attention, cet individu est très dangereux."

Intéressé et trop saoul pour n'être que vaguement effrayé, vous examiner le croquis assez vague de l'homme. Tout ce qu'on savait, c'étais qu'il était armé d'un katana. Un samurai? Qui sait. Cependant, avant que l'homme n'est eu le temps d'observer d'avantage les gribouillis ainsi que la renson jointe, une renson qui semblait fort alléchant, une main large et virile saisit le parchemin d'un geste brusque. Hurlant, la jeune femme s'accrocha à vous, mais vous la repoussez contre le mur. Pétrifié, elle ne fit que s'accropir et ne bougea plus.

Quant à vous, vous vous retournez avec autant de dignitté que possible, prêt à régler son compte à l'abruti qui à interompue votre lecture. Malheureusement pour vous, vous ne faites pas le poids. Maintenant, vous comprenez pourquoi la dévergondée à criée à s'en cracher les poumons. Devant vous se tient un homme.Grand, imposant. Il doit faire dans les un mètre soixante-dix, ce qui n'est pas rien pour un japonais et, à en juger par les muscles sculptant son corps, il ne doit pas être un poids plus non plus, Peut-être soixante-cinq kilos, voir même plus.

État psychologique: Le plus parfait exemple du samurai renégat, prétendant posséder un honneur qu'on lui aurait arraché. La vérité : Il n'en a posséder qu'un esquisse, rien de comparable à celle que les samurais dignes de ce nom chérissent. Contrairement à eux, le code qu'il suit n'est que le sien et il ne voue sa vie qu'à ce qui le passionne. D'ailleurs, il ne vie que de par ses passions ; La voix de l'épée et les yokais. Oui, les yokai sont chez lui une vraie passion, dans le sens ou il ne rêve que de les annihiler et c'est cette première obsession qui anime son désire de combattre, de suivre la voix de l'épée. Sans ses motifs, il ne serait sans doute qu'un fermier, comme l'étaient ses parents.

Contrairement au bushido, qu'il croit être complètement ridicule, son code ne comporte aucune soumission, aucun sacrifice de soit et encore moins de la servitude. Il ne croit pas que de se mettre à genoux, s'incliner ou servir un homme possédant un titre supérieur au sien soit honorifique, car l'empereur, tout comme le fermier, n'est qu'un homme parmi tant d'autres. Il ne laissera personne se mettre en travers de son chemin, peu importe les sacrifices, les crimes et les vies qu'il devra enlever. Tout les moyens sont bons pour parvenir à ses fins, mais surtout pour survivre. Kenji ne compte pas mourir de faim ou de soif, ce serait une mort trop peu significative, mais ne compte pas hâter sa mort non plus ; La fuite est parfois une bonne tactique, même s'il ne l'affecte pas particulièrement. Enfin, ceci n'est applicable qu'à lui, car l'homme qui le fuit n'est qu'un couard dénudé d'honneur.

Imprévisible et très peu digne de confiance, il ne fait lui même confiance à personne. N'importe qui pourrait prétendre être allié, n'étant véritablement qu'un imposteur, tout comme lui pourrait le faire. Pour une raison ou pour un autre, le ronin ne s'avouera jamais être du côté de qui que ce soit, il ne le sera jamais vraiment non plus, car si la traitrise peu le rapprocher de son but aucune hésitation ne se fera sentir. Un jour vous êtes son ami, le lendemain votre tête roule à ses pieds. Pour quel raison? Simplement parce qu'il avait besoin d'argent et vous en aviez, il c'est lassé de vous, vous avez dit un mot de travers ou encore parce qu'il en a eu tout bonnement envi. Arashi n'est pas l'homme bon qu'un samurai ce doit d'être et ne le sera jamais, car sa vision des choses n'est pas celle d'un riche guerrier dont l'éducation ferme n'avait que pour but la soumission à d'ignobles traditions.

Impulsif, voir même colérique, il lui arrive de s'emporter pour un rien dans une folie meurtrière et malheureusement pour lui, ou heureusement, son sabre ne peut être remit au fourreau dès qu'il le souhaite. Il lui arrive alors de retrouver ses esprits dans un bain de sang dont il n'a aucun souvenir tant sa rage peu l'emporter lorsqu'il ne parvient pas à la contenir. Pourtant, sans remord ni pitié, il quitte l'endroit. Mais en quoi ses agissements sont-ils différent de ceux qu'il chasse? En rien! Il rejette alors la faute sur Shishi-Oh, qu'il déteste et adore à la fois. Impatient ou patient? Lui même ne pourrait vous le dire. De longues heures passé à l'entrainement se terminant en échec ne lui feront pas perdre patience, mais d'attendre dix minutes de plus qu'il ne l'aurait dû seront parfois suffisante, tout dépendant de l'humeur de cette journée là.

L'arrogance est la première chose que vous percevrez chez lui. Il sait être doué lorsqu'il s'agit de brandir une épée, il prétend même être un génie. Tout ça, ce n'est que ce qu'il prétend. Son sourire est sans doute ce qui est le plus frappant. Le plus souvent sur le coin de lèvre, il en dit long sur ce qu'il pense de lui, mais aussi sur ce qu'il peut penser de vous. Ses aires, presque hautains, auront vite fait de vous provoquer et ça, il le sait! On pourrait même croire qu'il le fait exprès, lui qui aime tant faire la démonstration de ses talents à ceux qui répondent à ses provocations parfois ridicules. Pourtant il déteste qu'on le regarde de la même manière. Lorsque ça arrive, il ne rate pas l'occasion et invite l'autre à lui révéler ce qu'il sait faire, s'il est, bien entendu, un combattant. Il saisit chaque chance de combattre afin de s'améliorer et de se prouver qu'il évolue.

Faiblesse(s) majeur:

Adore|Déteste:
Like~
Le levé et le couché du soleil, il adore, car à ces moments, ce qu'il perçoit est enfin dévoiler au grand jour : La laideur de ceux qu'il pourchasse, les Yokais. Il ne rate jamais un coucher ou un levé de soleil, ces moments sont une bénédictions pour lui ; Il croit que la beauté de ces événements ne peu que révéler la laideur de ce monde.
Muramasa et Masamune, ou plutôt leurs créations, sont pour lui de vraies merveilles. Il affectionne particulièrement ceux du dangereux forgeron, car il croit avoir d'avantage en commun avec ces lames qu'avec celles du sage forgeron. Kenji ne saurait manquer une occasion de mettre la main sur l'un de ces bijoux. D'ailleurs, les sabres en général sont bien plus pour lui qu'un simple bout de métal tranchant, il croit en "l'âme" de ces outils de guerres.
Les combats, car sa vie n'est qu'un éternel combat. Que serait son existence s'il ne saurait apprécier ce qu'il vit chaque jour?!

______________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arashi Kenji [Under Construction]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flou de Preval irrite le Bresil pour la construction d'une centrale éléctrique
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Le droit de construction et de réparation interdit !
» Petition pour la construction de minas tirith
» Construction du Parc Quisqueya, version caribéenne de World Disney en Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hanguri-yōkai :: Administration :: Univers des personnages :: | Fiches des personnages-
Sauter vers: