hanguri-yōkai

▪ Et si c'est vous qu'on voulait dévorer ? ▪
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ivae Mariko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ivae Mariko
Le joyau de la couronne
avatar

Nombre de messages : 2
• Race : Yôkai
• Âge : 24 [140]
• Rang|Métier : Le joyau de la couronne/Bras droit de la reine

L'âme du guerrier
Niveau: 6
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Ivae Mariko   Sam 11 Avr - 15:58

Nom: Mariko
Prénom: Ivae
Âge: 24 ans [140]
Sexe: Féminin
Race: Yôkai
Statut|Rang: Le joyau de la couronne

______________________________________________________________________________


Métier|Occupation: La famille de la Yôkai étant noble pour le langage des humains, la jeune femme a réussit au fil des années à se faufiler une place parmi la haute société jusqu'à devenir le Bras droit de la reine.

Arme(s): Ivae possède une arme aussi vicieuse que sa personnalité peut être : Une épée fouet. Bien sûr, elle garde toujours un autre arme dans le même genre. En fait, on pourrait presque dire que c'est la 'version' intérieure de son épée : un simple fouet, mais oh combien efficace.

Pouvoir(s)|Technique(s) de combat: La Yôkai privilégie le feu, son élément naturel puisqu'elle y voit une grande ressemblance avec sa personnalité. Ne pouvant le créer à partir de rien, la jeune femme possède donc deux petites pierres, une accrochée à son pouce à l'aide d'un anneau et l'autre à son index. En frottant les deux d'un petit coup sec, Ivae crée des étincelles et une fois celles-ci apparues,la jeune femme s'en sert pour allumer un feu, le contrôlant comme elle le veut. Cependant, il y a une limite à ce contrôle. Elle n'a pas de difficultés à créer une boule de feu de la taille d'un poing ainsi qu'une mince projection de feu. Le maximum pour elle présentement serait sans doute une tornade, faisant le double de sons poing au niveau du diamètre, qu'elle dirige vers l'adversaire. Si elle essai de faire plus gros que ça, le feu échappe à son contrôle.

Sa deuxième affinité serait le vent qu'elle utilise souvent comme élément défensif. En le faisant tournoyer rapidement de sa nuque jusqu'au pieds, elle crée une pellicule qui fait dévier l'arme essayant de la trancher. Cette armure est cependant incontrôlable. Le fait est qu'Ivae l'active sous impulsion seulement et seulement lorsqu'elle se sens menacée. La jeune femme peut également utiliser cette technique sur son opposant, sauf que cette fois-ci, elle englobe la tête, faisant tournoyer le vent à une telle vitesse que son ennemi ne peut plus respirer.

Pour ce qui est des techniques de combats, Ivae n'a pas vraiment de style. Elle se sert de sa souplesse et de son agilité pour porter des attaques rapides et bien placées.

______________________________________________________________________________


État physique: Vous regardez autour de vous et pourtant, tout ce que vous réussissez à comprendre c'est que vous, un simple humain et une dizaine de vos semblables êtes aligner au centre de la grande pièce. Vous ne savez pas comment vous êtes arriver ici ni vos compagnons. Autour de vous, des soldats Yôkais se tiennent près des portes et des fenêtres closes, vous empêchant tout tentative de sortie. Vous tremblez légèrement, faisant grincer les chaînes reliées a vos poignets.

Soudain, les grandes portes au sud s'ouvrent et derrière quelques gardes, vous pouvez voir une femme à l'aire stricte, se tenant droite et fière. D'une démarche presque féline, elle s'avance en roulant ses hanches appétissantes et pourtant, vous espérez de tout votre cœur que ce n'est pas vers vous qu'elle ira. . . Et vous avez raison d'avoir peur. La dernière fois que des hommes avaient été enlevés de votre village, votre meilleur ami en faisait parti et vous ne l'avez pas revu depuis. Vous vous doutez également, et malheureusement, que ce sera également votre cas.

Vous sentez la sueur perlée votre front lorsque la succube s'arrête devant vous, même si elle est à une distance respectueuse. Le temps passe alors qu'elle vous regarde silencieusement et vous êtes sûr que si ça continue, vous ferez sans doute une crise cardiaque. Pourtant, cette pensée non-achevée, vous commencer alors à la contempler, car si elle et sa race son la réincarnation du diable, elle en reste du moins très attirante. Cette peau mate, ces courbes alléchantes. Si vous pouviez, vous vous pourléchiez peut-être les babines. Vous savez que vous ne vivrez pas plus longtemps et donc, avec discrétion, vous vous permettez de l'examinez librement, les fantasmes traversant pour la dernière fois votre esprit.

Elle est grande, plus grande que vous-même. Elle doit facilement atteindre les 1m75-1m80. Ivae, car c’est comme ça qu’elle se nomme, a une silhouette très féminine, toutes en courbes et en rondeurs. Pourtant, si vous auriez la chance de la côtoyez plus longtemps, vous pourriez voir qu'elle n'a pas de graisses superflu. Que des muscles. Des muscles fins et athlétiques. Sa silhouette longiligne, agréablement mise en valeur par des habits près du corps, ou même un manque d’habits, fait d’elle une femme digne d'être immortalisé sur un tableau pour ne pas oublier sa beauté. Sa marche est décidée, confiante. Elle en devient imposante. La discrétion, elle ne connaît pas sa. Regardez-la, craignez-la. Vous fixez pendant quelques secondes le galbe de ses jambes fines, qui s’avancent vers vous, hypnotisé par leurs mouvements…

Vous êtes bien obligé de relever la tête, lorsque un « hum hum » brise le silence du lieu. Rougissant, vous levez la tête vers ce visage désormais penché sur vous, et continuer votre examen.

Son visage. Il mérite qu’on lui accorde un paragraphe…Commençons par le commencement : ses cheveux. Un blanc neigeux, un blanc des nuages du paradis… Attachés aujourd’hui à demi, la moitié de sa chevelure formant un chignon complexe, seules quelques mèches rebelles s’échappent de la coiffure…Son visage à l’air plus fin ainsi, sans aucuns cheveux pour l’encadrer… ou presque. Deux mèches blanches tombent sur les côtés de son visage, contrastant avec sa peau mâte et ses yeux. Vous vous demandez si ce n’est pas fait exprès, pour que votre regard soit amené à ces deux yeux… C’est vrai qu’ils sont étranges… Mélange entre l'orangé pâle du lever du jour, et le rouge pimpant du sang, la couleur est quasi inqualifiable… Vous pensez –a tort ou a raison- que ses yeux sont le plus intéressant chez elle, le plus « hypnotisant ». Une telle couleur…Et puis, malgré l’expression « les yeux sont les fenêtres de l’âme », vous ne voyez pas de fenêtres dans ceux-là. Ou pas d’âme. Vous ne savez pas trop...

Comme si vous ne contrôliez pas vos propres mouvements, votre regard se baisse immanquablement sur ses lèvres, lorsqu’elles bougent, dans le but de former une phrase. Ces lèvres sont pâles, et petites, mais charnues. Vos yeux remontent lentement sur un nez pointu, accordé au reste de son visage.

Comme au ralenti, vous voyez son visage s’approcher du votre, alors qu’elle est penchée sur vous… Vous humez un délicat parfum de jasmin, alors qu’elle murmure des paroles à votre oreille…Trop absorbée par cette peau lisse à quelques centimètres de vous, ses paroles vous échappent… Oui, elle a une belle peau qui diffère des siens… Si vous étiez encore capable d’une pensée cohérente, vous vous pourriez vous demander comment a-t-elle hérité de celle-ci. Mais voilà, ce n’est plus une de vos facultés… vous ne pouvez plus que subir… Subir.

Pourtant, subir n’a pas que des désavantages, alors que sa peau frôle la votre, vous vous sentez heureux. Inexplicablement. Peut-être à cause de sa douceur ? Alors qu’elle s’éloigne doucement de vous, vous avez une vue plongeante sur son décolleté, et vous ne pouvez vous empêcher de vous dire que ça, ça manquait peut-être à votre femme… Avant que vous soyez emmené ici.

Et déjà, Ivae détend son bras, claque de ses doigts, et s’en retourne… Toujours comme envoûté, sans comprendre ce qui se passe, sans même chercher à comprendre pourquoi des gardes vous empoignent et vous traînent sur le sol poussiéreux, vous ne pouvez pas vous empêcher de remarquer que sur son visage -que vous fixer toujours béatement –il n’y a pas de sourire enjôleur, ou même chaleureux… Non, juste un rictus sadique alors qu'elle passe une petite langue rose sur ses lèvres.

Et alors que la conscience vous revient d’un coup, en bloc, vous poussez un long cri –comparable à un hurlement – mélange inédit de souffrance, de colère, et de peur…

État psychologique: Il est assez facile de discerner la jeune femme. Ce n'est pas comme si elle cherchait à cacher qui elle était vraiment ou qu'elle veuille jouer les mystérieuses. En même temps, lorsque la Yôkai à une idée en tête, il est assez difficile de prévoir ce qu'elle compte. En sommes, elle est naturellement imprévisible.

Fière et forte de tête, la jeune femme ne se laisse pas marcher sur les pieds et aura une forte tendance à s'opposer à la plupart des décisions jusqu'à ce qu'elle obtienne ce qu'elle désire. Elle ne se laisse pas facilement impressionner et n'est pas vraiment habituée à ce qu'on obéisse pas à ses moindre caprices. Évidemment, la reine n'est pas compris là-dedans. Par contre, le fait qu'on lui obéit toujours ne veut pas dire qu'elle ne s'en lasse pas. C'est d'ailleurs pourquoi elle a un fort penchant pour le prince puisque celui-ci n'hésite pas à la remettre à sa place lorsqu'elle en met trop ou qu'elle l'agace tout simplement. Elle le trouve rafraîchissant, même appétissant.

Cultivée et élégante, Ivae fait toujours attention à son apparence et à ses mouvements. Une marche fluide, des mouvements lents et sensuels, la dangereuse grâce chez elle est presque palpable. La jeune femme fait également très attention à son physique soigné par plusieurs produits naturels et huiles parfumées.

Méfiante, elle ne fait confiance qu'à très peu de personnes et vérifient plusieurs fois ses sources avant de présenter une quelconque information à la reine. Pour elle, une personne n'est digne de confiance que lorsqu'elle aura accepter d'avoir une épée dans le ventre à votre place.

Rares seront les fois où vous verrez son beau visage déformé par la colère. Non, il faut dire qu'à part ce qui touche à la reine, très peu de choses réussissent à atteindre la jeune femme à la peau mate. La plupart du temps, vous pourrez voir une sourire enjôleur pendre sur les lèvres de la Yôkai accompagné par un regard séducteur. Sachant parfaitement qu'elle est capable de plaire, et plus encore, Ivae ne va pourtant pas utiliser son corps pour recueillir des informations. Elle n'est pas espionne et encore moins une prostituée. Charmante, elle préfère utiliser les paroles comme une arme de séduction et même si vous la méprisée, vous ne pourrez renier son charisme alléchant.

Franche, elle n'hésitera pas à vous remettre à votre place si vous vous montrez un peu trop insolent. Un claquement de doigt et vous aurez une lame à votre gorge. Il y a cependant des insultes qu'elle ne peut tolérée et se fera un plaisir de s'occuper spécialement de votre cas. Mais ne vous méprenez pas, ce n'est pas parce qu'elle a tout à porté de main qu'elle ne sait pas comment se débrouiller, au contraire.

Orgueilleuse, que ce soit au niveau de simples tâches ou au combat, la jeune femme à beaucoup de difficulté à laisser d'autres personnes l'aider, surtout s'il s'agit d'homme Yôkai ou de tout autres races jugées inférieures. Elle a plusieurs cicatrices sur le corps marqué par des coups d'épée un peu trop tranchants ou de flèches tirées un peu trop près et a une bonne force.

Concernant les futurs petits animaux de compagnie qu'elle pourrait avoir, ne vous en faîtes pas. La jeune femme sait bien traité ceux qui sont sous son soin et offre la luxure aux plus obéissants. Sachez par contre que si vous la contrariée un peu trop, vous finirez peut-être dans un cachot ou pire encore, dans son assiette.

Faiblesse(s) majeur: La faiblesse de la Yôkai serait sans doute son orgueil qui est beaucoup trop démesuré. En ce qui concerne le combat, la jeune femme est peut-être doté de vitesse, mais elle manque de force. Il suffit tout simplement de frapper au bon moment.

Adore|Déteste: Ivae est une mordue de la luxure, elle adore être dorloter et avoir le monde à ses pieds. Les bijoux comporte l'un de ses nombreux péchés mignons. Passionnée de littérature, lorsqu'elle n'a pas grand chose à faire, vous la trouverai sans doute dans la bibliothèque, assise dans un fauteuil assez coûteux, ou dans sa chambre à se faire masser. Ce qu'elle déteste le plus serait sans aucun doute lorsqu'elle se transforme en une bête immonde, lui enlevant son cadeau de la beauté. Ne la cherchez donc pas au coucher ou au levé du soleil, vous ne la trouverez pas.

______________________________________________________________________________


[ J'espère que ça ira, fais moi signe si tu désire que je rajoute des trucs. ^^ ]


Dernière édition par Ivae Mariko le Mar 5 Mai - 16:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iemochi Tokugawa



Nombre de messages : 20
• Race : Humain
• Âge : 17 ans
• Rang|Métier : Shogun [Depuis 4 ans]

L'âme du guerrier
Niveau: 5
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Ivae Mariko   Mer 15 Avr - 20:37

Superbe! En dehors de quelques fautes, surtout axé sur les [é, er, ez] en fait, la fiche est vraiment très bien.
C'est qu'elle a tout un caractère la demoiselle, il vaut mieux ne pas traîner dans ses pattes. Bien entendue, le prince se fera un plaisir de lui rappeler sa place. Sois, en dessous de la sienne tien. ~

Have fun! <3
Fiche validé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ivae Mariko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» “ GOOD VIBRATIONS ” • La Jolla t'attend !
» [FINI - PUBLIC]Spend a day with you ? Takeuchi Mariko & Hiwamari Odeline
» Ito Mariko ? Come on, I have a lot of lovely cookies for you !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hanguri-yōkai :: Administration :: Univers des personnages :: | Fiches des personnages-
Sauter vers: